Dératisation

Rongeur : qu’est-ce que le pré-appâtage ?

Lutte antiparasitaire à l'extérieur avec un piège à rats contenant un appât
©PernilleQvist

Le pré-appâtage des rongeurs avec un appât non toxique est pour certains techniciens hygiénistes une stratégie innovante de lutte intégrée. Mais cette technique est utilisée dans l’industrie de la lutte antiparasitaire depuis des décennies car les rodonticides sont plus efficaces après un programme de pré-appâtage. En effet, on sait depuis longtemps que les rongeurs surmontent mieux leur néophobietimidité envers les appâts toxiques – avec cette technique.

Auteur : Hélène Frontier

Nous avons tendance à sous-estimer les souris et les rats. Il est en effet facile de les prendre de haut. Or, nous avons tendance à oublier un trait particulièrement inquiétant. En effet, les rongeurs sont des animaux extrêmement intelligents. D’ailleurs, nous les utilisons pour un grand nombre d’expériences impliquant la mémoire et la résolution de problèmes.

Une raison courante des échecs de piégeage rongeur : l’absence de pré-appâtage

En fait, rats et souris sont suffisamment intelligents pour éviter de nombreux systèmes de lutte antiparasitaire. L’une des explications les plus courantes lorsqu’un piège à rats ou un piège à souris ne fonctionne pas est que les rongeurs reconnaissent simplement un danger potentiel. Cependant, il existe des méthodes pour augmenter le taux de réussite des pièges contre les rongeurs.

Le pré-appâtage rongeur : définition

C’est là qu’intervient ce que l’on appelle le pré-appâtage des rongeurs. Le pré-appâtage est l’un des meilleurs moyens de familiariser le rat ou la souris avec votre zone de piégeage. De plus, cette technique extrêmement efficace est aussi extrêmement simple à mettre en œuvre.

Pourquoi le pré-appâtage du rongeur fonctionne si bien

Le pré-appâtage fonctionne parce qu’il respecte l’intelligence des rongeurs et en particulier celle du rat. Les rats vivent aux côtés des humains depuis des milliers d’années. Ils se sont adaptés à nos habitudes comme peu d’autres animaux non domestiqués. Ils sont tout à fait capables de remarquer qu’il n’est pas normal qu’un piège apparaisse soudainement sur leur chemin.

Les rats se méfient naturellement des pièges. On appelle ce réflexe la néophobie. Certains surmontent cette inquiétude et optent pour l’odeur attirante d’un leurre à l’intérieur du piège. Cependant, beaucoup de rats sont tout à fait capables de se retenir. C’est souvent en raison de ce principe général qu’un piège à rats ne fonctionne pas. Les rats et les souris sont plus intelligents que nous ne le pensons.

Cependant, le pré-appâtage des rongeurs retourne la situation à votre avantage. Au début, les rats et les souris sauront que le piège n’a pas sa place dans leur environnement. Mais le pré-appâtage avec un appât placebo attractif qu’ils jugent finalement sûr permet la réussite de votre piégeage.

Le pré-appâtage : une source d’alimentation sûre pour le rongeur

Le pré-appâtage aide à créer un sentiment de confiance pour le rat et la souris. En effet, ils peuvent identifier la source de nourriture comme étant sûre. Ils apprennent à quel point le goût du leurre est bon et commencent à se sentir plus en sécurité dans l’environnement autour du piège. Et quand l’appât disparaît, ils en veulent plus. Suffisamment pour ignorer toute suspicion alors qu’ils tombent tout droit dans le piège.

Comment pré-appâter ?

Vous commencerez tout simplement par disposer dans vos pièges des appâts non toxiques. On les appelle aussi des placebos. Cela peut sembler un peu exaspérant de nourrir des rats et des souris. Mais rappelez-vous que cela va améliorer considérablement le taux de réussite des pièges à rats et à souris.

Encore une fois, nous devons nous rappeler que les rats et les souris sont intelligents. À ce stade, ils apprennent qu’ils ont une nourriture délicieuse à leur disposition. C’est comme si un restaurant ouvrait à côté et offrait gratuitement votre repas préféré. Vous iriez certainement !

Toute réticence initiale à s’approcher des pièges sera surmontée lorsque plusieurs juvéniles visiteront et se nourriront à ces endroits. Ce faisant, ils laisseront derrière eux des indices olfactifs. Ces indices signalent aux individus plus prudents que la source de nourriture est viable. C’est à ce moment-là que vous changerez le placebo pour un appât toxique.

Pré-appâtez en utilisant des appâts placébo (sans matière active rodonticide) pendant environ une semaine pour habituer les rongeurs à l’appât.

  • Placez les appâts dans les zones de forte activité de rongeurs.
  • Ne sous-appâtez pas.
  • Vos appâts doivent être espacés de 1 à 2 mètres pour les souris.
  • Vos appâts doivent être espacés de 7 à 10 mètres pour les rats.
  • Retirez tous les appâts non consommés et éliminez-les correctement après le programme de traitement anti-rongeurs.

Lire également : Dispositif anti-rongeur : où faut-il l’installer ?

Pré-appâtage rongeur : quelques conseils supplémentaires

Le pré-appâtage rongeur est une excellente tactique pour résoudre tous les problèmes d’hésitation ou de prudence chez les rats et les souris. Cependant, il existe quelques problèmes qui peuvent compliquer les choses. Les sources alimentaires concurrentes sont le problème le plus courant.

Le pré-appâtage fonctionne parce que le rat ou la souris cherche une source de nourriture pour se nourrir. S’ils ont facilement accès à de grandes quantités d’autres aliments, ils seront moins tentés par le leurre. Si les rongeurs ne se dirigent pas vers le piège avec le pré-appâtage, vous devez rechercher des sources de nourriture à proximité. Les rats et les souris qui accèdent par rongement à des contenants d’aliments emballés sont l’une des explications les plus courantes. Un rat ayant un accès direct à une céréale sucrée, par exemple, n’a aucune raison de se risquer à goûter à votre leurre nouveau et inconnu !

Vous pouvez également essayer de placer des pièges et des leurres à un autre endroit. Les rats et les souris peuvent parcourir certaines distances pour se nourrir. Cependant, ils peuvent rater les leurres. Dans ce cas, placer le piège à un autre endroit peut attirer leur attention.

Vous devez également essayer de vous assurer que les pièges ne se trouvent pas dans des zones à forte circulation. Les rongeurs sont assez intelligents pour se rendre compte que certaines zones ont une activité humaine à toute heure du jour et de la nuit. Ils essaieront d’éviter cette zone au profit d’endroits plus calmes. Mettre des pièges dans ces endroits calmes augmentera les chances d’attraper les rongeurs.

Lire également : 6 étapes pour lutter contre les rongeurs

En conclusion

En fin de compte, il est important de se rappeler simplement que les rongeurs sont principalement motivés par l’instinct de trouver de la nourriture. Ils ont aussi des instincts qui les guident pour éviter les situations dangereuses.

Les souris et les rats ont aussi des esprits étonnamment intelligents qui sont capables de reconnaître les éléments qui ne sont pas à leur place dans l’environnement.

Mais au final, ils seront toujours tentés par la nourriture. Il s’agit simplement de les convaincre de céder à la tentation, de leur en fournir de grandes quantités à goûter et de leur permettre de se sentir en sécurité, et de supprimer toute source de nourriture concurrente.

Consulter également :

 

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
31
Bravo
26
Instructif
29
Intéressant
25

Découvrez aussi

commentaires clos