Taupe

Accueil » Rongeurs » Taupe

Temps de lecture estimé : 4 minutes

4 mètres par heure. C’est le nombre de mètres que peuvent creuser des taupes. La taupe est un animal solitaire. Elle vit en général dans des galeries souterraines qu’elle creuse. Elle peut d’ailleurs causer des dommages importants en défigurant votre extérieur : dans votre jardin (au niveau de l’herbe et de votre pelouse), dans des terrains de golf et de sport… Elle peut également endommager les machines agricoles et peut blesser le bétail aux niveau des pattes lorsque les animaux  tombent au niveau des trous des taupinières.  

Généralités sur la taupe

Les habitudes de la taupe 

Vous connaissez sans doute l’expression “Myope comme une taupe”. Or ce n’est pas forcément la vérité. La taupe possède des petits yeux qui lui offrent une vue imprécise, certes, mais qui lui permettent de détecter les mouvements. Cela lui permet d’éviter les prédateurs. Par ailleurs, elle possède un très bon odorat et une ouïe très développée. 

La taupe est présente dans la plupart des sols à une altitude inférieure à 1 000 m. Elle possède quatre pattes. À l’avant, les pattes ont six doigts avec des griffes dont un faux pouce, reliés par une membrane, qui portent de la corne pour pouvoir creuser des galeries. À l’arrière, les pattes servent juste à évacuer la terre. Lorsqu’elle creuse ses galeries souterraines, la taupe évacue la terre et crée ainsi ce qu’on appelle des taupinières. Elle peut creuser jusqu’à 20 m de galeries par jour !

Une taupinière est un monticule de terre formé par la taupe lorsqu’elle creuse des galeries. Ce n’est pas très esthétique et c’est la raison pour laquelle beaucoup de jardiniers cherchent à éliminer les taupes. 

Alimentation de la taupe

La taupe trouve sa nourriture dans les galeries souterraines qu’elle creuse. Elle se nourrit exclusivement de la faune édaphique (ensemble des animaux qui vivent dans le sol). Ainsi le lombric par exemple constitue 90% de son régime alimentaire. Elle se nourrit également de cochenilles (5% en hiver), de larves, de limaces, de vers blancs…

Identification et cycle de vie de la taupe

Pour voir une taupe, il faut être chanceux. Mais on peut repérer des signes de sa présence assez facilement. Pour cela, il faut comprendre leur mode de vie et savoir comment elle s’adapte.

La taupe d’Europe (Talpa europaea), appelée généralement taupe commune, est un mammifère insectivore de couleur gris anthracite. Son pelage est semblable à du velours. Elle mesure 15 cm de long et peut peser jusqu’à 130 grammes. 

La femelle a une portée par an au printemps et peut sevrer entre 3 et 6 petits. 

Infestation et nuisances de la taupe

Comment repérer une infestation de taupes ? 

Quels sont les signes d’une infestation de taupes dans votre jardin ? Si vous vivez dans un lieu où les sols sont humides, voici quelques signes qui vous permettent de détecter leur présence.

  • Les taupinières (tas de terre) : la forme des taupinières est haute et arrondie, sa forme rappelle celle d’un mini volcan
  • L’apparition de galerie de forme ovale en largeur 
  • L’apparition de grattage de la paroi au niveau de la galerie par la taupe 
  • Le système de galeries est désordonné 
  • Faire un “test de rebouchage” : si la taupe referme la galerie au bout de plusieurs jours, c’est bien une taupe. Il n’existe en principe aucune galerie ouverte.

Dommages de la taupe

Même si elle est décrite comme un nuisible, ce n’est pas vraiment le cas. En effet, elle ne nuit pas à l’homme directement: aucun risque d’hygiène, pas de morsure, ni de piqûres… Elle est même plutôt utile, car c’est une chasseuse d’insectes nuisibles. A contrario, ce petit insectivore est plutôt… gênant. Elle défigure les pelouses, peut blesser le bétail, endommager les racines de plantes, abîmer des machines agricoles.

Méthodes naturelles et mécaniques contre les taupes 

Comment éloigner ces petits ravageurs de votre jardin ?

Dans un premier temps, le particulier peut :

  • Poser un mur ou un grillage autour de son espace vert à une profondeur d’au moins 60 cm
  • Limiter l’arrosage de son jardin afin d’éviter un taux d’humidité élevée dans la terre
  • Réduire les mauvaises herbes : ce qui impactera le développement des vers qui sont la source principale de nourriture des taupes
  • Les chats et chiens sont des prédateurs naturels des taupes. Les hiboux chassent également les taupes. On peut suggérer de placer des nids dans des endroits en hauteur dans votre jardin pour les attirer.
  • Semer des plantes anti-taupes comme l’épurge (attention toutefois aux effets toxiques sur la peau) et les plantes bulbeuses telles que la jacinthe, l’oignon, l’ail, etc. 
  • Positionner des bornes ultrasons 
  • Utiliser des pièges à taupes : c’est une solution fiable, efficace et redoutable capable d’éradiquer les taupes de vos jardins

Cependant, il est fort peu probable que le particulier arrive à venir à bout  de son problème de taupes car la plupart des traitements vont s’avérer infructueux. Il faut en effet souvent appeler un professionnel, appelé taupier.

Avant d’agir, le professionnel va s’assurer qu’il s’agit bien de taupe et non d’une autre nuisible (comme un campagnol, par exemple). 

Ensuite, il mettra en place :

  • des pièges mécaniques (le plus utilisé est le piège Putange)
  • une lutte à l’aide de phosphure d’hydrogène (PH3) pour lutter contre les taupes par gazage( pour appliquer cette méthode, il devra détenir un certificat PH3 en raison des risques de la méthode).
    A lire également…
0 %

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Hamelin.

Hamelin.info

Actualités, Décryptage, Portrait, Interview.. Accédez au meilleur de l’actu des 3D ! Alors on se tient au courant?

1 newsletter / mois, promis !
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Hamelin.