Science & Biodiversité

Quelle est la définition de l’agroécologie ?

tracteur en gros plan au milieu de champs
© Pixabay

L’agroécologie est une notion mettant en relation l’agriculture, l’agronomie et l’écologie. Elle traite des rapports entre les écosystèmes et les diverses méthodes de production. Il s’agit d’une science à part entière qui a été le sujet de nombreux travaux de recherches au fil des années.

L’essentiel à retenir sur les origines de la notion d’agroécologie

Le premier emploi du terme « agroécologie » renvoie à l’année 1928. A cette époque, Basil Bensin, agronome de nationalité américaine mais ayant des origines russes, l’évoqua à partir d’une théorie simple : il peut résulter une meilleure productivité agricole de l’utilisation de méthodes respectueuses de l’environnement et des écosystèmes.

L’agroécologie se résume en des pratiques agricoles visant à respecter l’écologie. De ce fait, des mouvements sont nés en France avec d’éminentes personnalités telles que René Dumont ou Dominique Soltner. Le but visé est d’obtenir de la part des instances gouvernementales une réduction de l’exploitation abusive des terres.

L’agro-écologie prise dans son entièreté : l’aperçu et ses implications

La notion d’agro-écologie repose sur la nature aperçue comme un facteur de production.

Un ensemble de procédés agricoles à visée prolifique

L’agroécologie se base sur un processus qualifié d’ « écosystémique ». Autrement dit, les systèmes de production agricole employés impliquent un entretien de l’écosystème. Ainsi cette nouvelle façon de procéder fait appel à l’utilisation de produits et techniques entièrement naturels. Il s’agit notamment des semences biologiques, des engrais naturels et du biocontrôle. A cet effet, les interactions entre les composantes vivantes et non de la nature sont de mises.

Cette approche liant étroitement l’écologie à l’agriculture privilégie les interactions entre toutes les composantes de la nature. De ce fait, l’agriculteur est en mesure d’obtenir des récoltes d’excellente qualité tout en préservant son milieu de culture. Ceci étant d’autre part la garantie d’une alimentation saine et d’un environnement durable pour les populations.

Des objectifs pour un développement durable

L’agroécologie est une idéologie très pérenne. En effet, elle présente de nombreux points forts dont essentiellement la réduction des effets néfastes des productions agricoles. Placée dans un contexte de développement durable, elle rend possible la préservation des ressources naturelles de l’environnement.

Par ailleurs, l’agroécologie est favorable à une exploitation optimale des potentialités des écosystèmes. Il en ressort une amélioration considérable des performances environnementales, un facteur considéré comme rentable à long terme par les économistes. Plus qu’une vision globale d’exploitation des systèmes agricoles, l’agroécologie est une solution efficace.

A lire également : 

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
2
J'adore
3
Etonnant
0

Découvrez aussi

Découvrez aussi

commentaires clos