Environnement de travail

Produits chimiques toxiques, des risques coûteux liés au stockage, au transport et à l’élimination

Substance chimique dans un laboratoire. Flacon en verre ambré.
©DavidBautista
Publicités
Accueil » Produits chimiques toxiques, des risques coûteux liés au stockage, au transport et à l’élimination

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Les opérateurs de lutte anti-nuisibles s’exposent à des risques et à des expositions uniques en raison de la nature des biocides qu’ils utilisent. Dans cet article adapté de Pest World Mag, Gary Shapiro, de la société de courtage en assurance Weisburger, évoque les risques coûteux associés au stockage, au transport et à l’élimination des produits chimiques toxiques.

Auteur : Gary Shapiro (Weisburger Insurance)

L’utilisation commerciale de produits chimiques toxiques est très réglementée. Mais l’exposition à ces produits pendant le stockage, le transport et l’élimination peut entraîner des blessures ou des maladies. S’ils se renversent, si les conteneurs fuient, si les étiquettes sont enlevées ou si des employés non formés y ont accès, le risque de blessure ou de maladie est encore plus grand. Pour éviter les blessures, maladies et réclamations inutiles dues à une exposition dangereuse à des produits chimiques toxiques, tenez compte des pratiques de sécurité suivantes…

Le stockage des produits chimiques toxiques

  • Stockez les produits chimiques dans des zones bien ventilées, bien éclairées et dont l’entrée est verrouillée. Consultez les fiches de données de sécurité (FDS) concernant les procédures de stockage appropriées pour chaque produit chimique sur le site.
  • Stockez les produits chimiques à l’écart des équipements de protection individuelle (EPI), en particulier des masques.
  • Sachez quels produits chimiques sont incompatibles entre eux. Et naturellement tenez-les éloignés les uns des autres.
  • N’oubliez pas que certains produits chimiques contiennent des solvants. Ces solvants peuvent s’échapper dans l’air et libérer des vapeurs nocives si leurs récipients ne sont pas correctement fermés.
  • Ne stockez les produits chimiques que dans leurs récipients d’origine et avec les étiquettes d’origine. Si l’étiquette d’un produit chimique se détache, remplacez-la immédiatement.
  • Placez le matériel de nettoyage à proximité de l’installation de stockage des produits chimiques : eau, terre, coussins absorbants et sable.
  • Conservez les biocides à l’écart des aliments pour animaux, des engrais, des semences, de l’eau et des produits chimiques incompatibles.

Lire également : Le risque chimique, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose enfin une solution !

Le transport des produits chimiques toxiques

  • Ne transportez pas de produits chimiques avec des aliments pour animaux, de la nourriture, de l’eau ou des produits chimiques incompatibles.
  • Fixez les produits chimiques dans leurs conteneurs appropriés sur le véhicule avant de partir afin qu’ils ne puissent pas bouger, tomber ou se casser.
  • Tenez un registre détaillé des produits chimiques transportés.
  • Lors du transport de substances dangereuses, apportez l’EPI approprié pour la manipulation.

L’élimination des produits chimiques toxiques

  • Les conteneurs de déchets dangereux vides nécessitent une manipulation particulière. Familiarisez-vous et suivez les procédures appropriées de recyclage des déchets dangereux pour assurer la sécurité de tous.
  • Rincez le récipient au moins trois fois pour éliminer toute trace de la substance. Ensuite, écrasez le récipient vide.
  • Avant de jeter un produit chimique, lisez la FDS et l’étiquette du fabricant concernant la toxicité pour les animaux et les plantes. Notez également la manière appropriée d’éliminer les restes de substances et les récipients.
  • Lisez cet article sur la Gestion des déchets dangereux ou toxiques, en complément !

Lutte antiparasitaire : les risques courants

Même en appliquant correctement les bonnes pratiques, travailler avec des produits chimiques représente un risque. Et il n’est pas toujours possible d’éviter un sinistre. Une couverture d’assurance complète est essentielle pour protéger la sécurité financière de votre entreprise de lutte anti-nuisibles.

Voici les risques les plus courants auxquels font face les entreprises de lutte antiparasitaire. Ils sont liés à l’utilisation, au stockage et au transport de produits chimiques toxiques :

  • Biens : les expositions résultent du stockage des traitements chimiques durant l’opération. Tous les produits chimiques inflammables doivent être correctement étiquetés, séparés et stockés dans des conteneurs, des armoires et des pièces approuvés.
  • Transport : les risques proviennent du transport d’équipements, de produits chimiques et de fournitures vers les locaux du client.
  • Responsabilité civile liée aux lieux : cela peut être une préoccupation pendant le processus d’application des produits chimiques. Tous les clients ont-ils reçu des instructions appropriées sur les contrôles concernant les enfants, la nourriture et les animaux domestiques pendant l’application ? Vérifie-t-on les locaux avant l’application pour s’assurer que la propriété est évacuée ? Tous les techniciens hygiénistes sont-ils certifiés pour les produits chimiques qu’ils appliquent ?
  • Responsabilité environnementale : l’élimination, l’application adéquate et le nettoyage doivent tous être soigneusement contrôlés. Les opérations terminées peuvent présenter un risque élevé de perte. A-t-on appliqué correctement les produits chimiques ? A-t-on expliqué les avertissements et les procédures de suivi ? L’exposition aux produits chimiques peut causer des dommages corporels graves, tant du point de vue des opérations terminées que de l’indemnisation des travailleurs.
  • Véhicule professionnel : il s’agit d’une autre exposition courante due au transport de produits chimiques. L’âge, la formation, l’expérience et les antécédents des conducteurs, ainsi que l’âge, l’état et l’entretien des véhicules, sont autant d’éléments importants à prendre en compte. Les employés peuvent avoir besoin d’une formation aux matières dangereuses pour certains produits chimiques utilisés.
  • Indemnisation des travailleurs : les techniciens hygiénistes peuvent provoquer des irritations pulmonaires, oculaires ou cutanées et autres réactions aux produits chimiques. Tous les travailleurs utilisent-ils des équipements de protection ? Est-il obligatoire de le faire ? Quels sont les contrôles en place ? On peut glisser ou chuter pendant une application. Les blessures au dos, les hernies et les entorses et foulures sont des situations courantes.

Lire également : Hausse des prix, retards de livraison… c’est quoi ce bazar ?

Biocides et assurance : assurer son entreprise de gestion des nuisibles

Il est important de travailler avec un conseiller en assurance. Cela permet de protéger votre entreprise contre les réclamations et les pertes potentiellement coûteuses liées aux risques cités. L’assureur peut proposer un programme complet d’assurance et de gestion des risques adapté à vos besoins spécifiques.

Pour une consultation experte ou des informations sur les solutions d’assurance et de gestion des risques, contactez un courtier d’assurance. Les experts en assurance sont en mesure d’examiner votre couverture actuelle. Ils peuvent identifier les moyens de protéger au mieux votre entreprise de lutte contre les nuisibles pendant les périodes de creux et de pic de l’industrie.

 

Source : PestWorld Mag

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
58
Bravo
16
Instructif
36
Intéressant
56

Découvrez aussi

commentaires clos