Actus 3D

Pigeons en ville : les solutions professionnelles pour s’en débarrasser (suite & fin)

©terkhomson

Lors d’un webinar proposé par Edialux, l’expert Michel Lefrançois (référent volatile et par ailleurs créateur de Solupic) a détaillé les différentes solutions pour se débarrasser des pigeons en milieu urbain. Découvrez la boite à outils complète de l’opérateur de lutte antiparasitaire pour une gestion durable et intégrée des pigeons en ville.

Dans cet article, nous allons répondre à ces questions :

  • Comment le technicien hygiéniste doit établir un diagnostic à partir des besoins de son client ?
  • Quelles sont les solutions pour se débarrasser efficacement des pigeons en ville ?

Par Hélene FRONTIER

Lutte anti pigeons : établir un diagnostic adapté

Pour une gestion efficace des pigeons, l’opérateur de lutte antiparasitaire doit préparer son intervention. Il doit donc écouter et analyser les besoins de son client. Il pourra ainsi adapter les méthodes de dépigeonnisation en fonction de la nuisance rencontrée.

Pourquoi les pigeons sont nuisibles ? Les pigeons provoquent différentes nuisances dans les municipalités, les industries ou chez les particuliers :

  • visuelles : dégradations causées par les fientes ;
  • sonores : une surpopulation de pigeons fait beaucoup de bruit en raison des roucoulements ;
  • olfactives due aux fientes ;
  • sanitaires : risque de transmission de maladies à l’homme.

Lorsqu’un professionnel en hygiène publique réalise une intervention sur un site, il peut rencontrer plusieurs surfaces et plusieurs problématiques.

Si le client souhaite par exemple que les pigeons ne dégradent plus la façade ou les surfaces inférieures, il suffit d’équiper le rebord de l’entablement uniquement (saillie au sommet des murs). En revanche, si le client souhaite se débarrasser définitivement des nuisibles, il faut équiper l’ensemble de l’entablement. Il faut donc adapter les solutions aux besoins du client. Et cela aura notamment un impact sur votre devis.

En tout état de cause, il faut avoir à l’esprit qu’on n’élimine jamais totalement les pigeons : on les repousse.

Pigeon ramier | © Patrick Urbano

Se débarrasser efficacement des pigeons : évaluer la pression

Pour établir un diagnostic, il faut observer les sites de pose des pigeons, relever les dégradations et interroger les habitants. Le technicien hygiéniste doit bien évaluer la pression qu’exercent les pigeons nuisibles sur le site d’intervention. En effet, il existe 3 niveaux de pression.

  1. La pression du pigeon est faible (site primaire de pose) : il y a peu d’individus, la zone de pose est occasionnelle.
  2. Elle est moyenne (site secondaire d’observation) : la population est plus ou moins importante, la zone de pose temporaire, la zone de nourrissage occasionnelle.
  3. Elle devient forte (site principal prioritaire) : il y a une forte population, on repère des nidifications, des zones abritées, des zones de nourrissage régulier…

Cette pression dépend aussi de plusieurs facteurs. Parmi eux, on retrouve l’attachement des pigeons à la zone, le nombre de pigeons et l’intensité de leur présence, les disponibilités des espaces adjacents vers lesquels les volatiles pourraient se déporter, la configuration des zones à protéger, et l’environnement.

Les moyens de lutte contre les pigeons

Il existe plusieurs moyens de lutte contre ces volatiles nuisibles en ville.

Les effaroucheurs

Il existe deux types d’effaroucheurs.

Les effaroucheurs sonores

Il s’agit des canons à détonation ou des émissions de cris de détresse ou de prédateurs. Ils sont à proscrire en milieu urbain car ils provoquent un bruit jusqu’à 130 décibels. De plus, les pigeons ont tendance à s’accommoder aux bruits émis par ces effaroucheurs et ne sont donc plus effrayés par ces derniers.

Les effaroucheurs visuels

Les effaroucheurs visuels sont de moins en moins utilisés car les pigeons s’habituent à leur présence en les observant.

La capture des pigeons

Il existe deux techniques de capture.

La cage de capture anti-pigeons

Les cages de capture pour piéger les pigeons sont souvent plébiscitées par les municipalités et les sites industriels ou agroalimentaires, elle permet de réguler la population de pigeons présents sur le site.

Les canons à filets

Le canon lance filet permet de capturer plus d’une centaine de pigeons en une seule prise. Cette technique est de moins en moins utilisée car elle demande beaucoup de logistique et ne plaît généralement pas aux clients.

Les éloignements mécaniques des pigeons

Ils existent différents types d’éloignements mécaniques.

Les pics anti-pigeons

Les pics ou picots contre les pigeons sont le moyen d’éloignement le plus utilisé pour le contrôle des populations de pigeons. Créés dans les années 1960, les pics sont réputés comme étant efficaces et faciles d’utilisations. Il existe différents types de pics pour lutter contre les pigeons. Il faut donc privilégier la qualité car les pics doivent tenir dans la durée. Ils doivent être en inox et avoir une protection contre les UV. Les pics mis en place doivent être adaptés à la surface à protéger mais également à la pression exercée par la population de pigeons (largeur et nombre de picots).

Les fils tendus anti-pigeons

C’est un système de répulsion passive connu depuis de nombreuses années dans la lutte contre les pigeons. Ils sont assez compliqués à mettre en œuvre car ils nécessitent plusieurs éléments. Le mieux est de les fixer directement aux rebords.

Les filets anti-volatiles

Dans les cas de forte infestation et de forte pression, les filets anti-oiseaux sont réputés pour être très efficaces et discrets. Comment poser un filet anti-pigeon ? L’installation la plus utilisée est l’installation par câble. On tend un câble qui entoure la zone infestée et on agrafe le filet de protection dessus.

Le système électrique anti-pigeon

Ce système d’éloignement des pigeons et de tous les oiseaux existe depuis longtemps. Mais il a été amélioré au fil du temps. L’électro-répulsion est sans danger et très efficace sur le long terme. Très discret et esthétique, elle consomme aussi peu d’électricité.

Le gel répulsif

Le gel répulsif est la dernière innovation dans la lutte contre les pigeons. Le dispositif d’éloignement des pigeons est présenté sous forme de gel dans des coupelles. Les reflets des rayons UV apparaissent comme un petit feu pour le volatile qui voient la lumière ultraviolette.

D’autres procédés spécifiques (grillages, “daddi long legs”, obturateurs de cheminée, bouches-tuiles, etc.) peuvent être utilisés de façon complémentaire pour éloigner les pigeons.

Source : Edialux

 

A lire également : 

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
2
J'adore
2
Etonnant
1

Découvrez aussi

Découvrez aussi

commentaires clos