Science & Biodiversité

Peut-on prévoir les prochaines populations de nuisibles ?

image contenant des jumelles
© Free-Photos | Pixabay

Dans un article paru sur Pest Management Professional, le Dr Jim Fredericks conseille d’analyser des données facilement disponibles pour anticiper les problématiques. Et ceci, afin de prévenir de façon efficace les populations de nuisibles éventuelles.

Prévoir la pression parasitaire, pourquoi ?

La lutte intégrée contre les nuisibles est désormais la norme. Pour adopter ce principe, les décisions concernant les protocoles de traitement prennent en compte des données scientifiques.

La projection des populations de nuisibles peut aider le professionnel de la lutte antiparasitaire. Il pourra ainsi prendre des mesures préventives si des infestations sont imminentes. Il pourra également accompagner ses clients dans la protection des biens et des denrées.

Jetez un œil alentour !

Même les maisons individuelles et les commerces isolées peuvent être touchés par les propriétés voisines. La poubelle débordante sur le parking ou le champ de maïs bientôt récolté à côté peuvent par exemple, potentiellement augmentation la pression des rongeurs.

Ayez de la mémoire

Ne négligez pas les données historiques qui sont à la disposition de votre entreprise sous la forme de rapports d’intervention. En explorant les données contenues dans les documents des années précédentes, vous pouvez identifier les mois ou les saisons qui ont entraîné une augmentation des services de réintervention pour de types des populations de nuisibles spécifiques.

En anticipant ces problèmes avant qu’ils ne se produisent, des traitements préventifs ou des recommandations peuvent être faits pour l’avenir.

Modèles météos et tendances saisonnières

Bug Barometer® printemps 2020
Prévision saisonnière de la pression parasitaire (Bug Barometer®) printemps 2020 | © NPMA (DR)

Outre Atlantique, les professionnels 3D ont un outil de plus. Deux fois par an, la National Pest Management Association (NPMA) publie le Bug Barometer®. Il s’agit d’une prévision saisonnière de la pression parasitaire. Elle est destinée à sensibiliser les consommateurs aux nuisibles et ravageurs qui peuvent être problématique dans les mois à venir dans les régions du pays. Elle prend en compte les conditions météorologiques et les prévisions à long terme, ainsi que les comportements biologiques des nuisibles.

En examinant les données sur la température et les précipitations de la saison précédente, les entomologistes de la NPMA tentent de prédire quels nuisibles pourraient être plus répandus au cours des prochains mois.

Pour finir

En analysant les données qui sont facilement disponibles pour votre entreprise, des prédictions fondées sur la science peuvent être faites qui non seulement impressionner vos clients, mais aussi économiser du temps et de l’argent pour votre entreprise.

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
0
J'adore
0
Etonnant
0

Découvrez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.