Science & Biodiversité

Sécurité alimentaire : tendances et sources des zoonoses

La bactérie Salmonella
© National Institutes of Health (NIH) | licensed under CC BY-NC 2.0

D’après le rapport 2018 sur les tendances et les sources des zoonoses, publié par l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), la bactérie Salmonella a provoqué un tiers des foyers épidémiques d’origine alimentaire dans l’Union européenne en 2018.

On apprend notamment que « la salmonellose est la deuxième infection gastro-intestinale la plus fréquemment signalée chez l’homme. Ce qui est menaçante pour toute la sécurité alimentaire. Et ceci, dans l’UE en 2018 » avec 91 857 cas signalés, après la campylobactériose, qui signale 246 571 cas.

De plus, l’augmentation « la plus élevée qu’on a observé en 2018 est celle liée au nombre d’infections. Cette dernière causées par le virus du Nil occidental ». Ce dernier étant une zoonose transmise par les moustiques. Par ailleurs, ces zoonoses constituent un danger permanant pour la sécurité alimentaire.

Ainsi, il y a en effet sept fois plus de cas en 2018 qu’en 2017 (1605 contre 212).

Par ailleurs, les facteurs suivants ont démontrés comme influençant l’activité saisonnière des moustiques : la température, le niveau d’humidité ou les pluies.

De plus, ces nuisibles ont causé de nombreux problèmes pour la sécurité alimentaire en Europe.

Sources : The European Union One Health 2018 Zoonoses Report  (en anglais)| résumé du rapport (EFSA)

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
0
J'adore
0
Etonnant
0

Découvrez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.