Business

Bayer sur le point de vendre Environmental Science à Cinven

©nmann77
Publicités
bannière podcast rat
Accueil » Bayer sur le point de vendre Environmental Science à Cinven

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Bayer Environmental Science, à vendre ! Le groupe de capital-investissement Cinven est sur le point de conclure un accord pour acquérir la section Environmental Science de Bayer AG. L’activité professionnelle de la branche est la lutte contre la végétation indésirable et les nuisibles. Le rachat pourrait être annoncé prochainement.

Auteur : Hélène Frontier

Bayer Environmental Science propose « des solutions de protection de l’environnement pour lutter contre les nuisibles, les maladies et les mauvaises herbes dans des domaines non agricoles tels que la lutte antivectorielle, la gestion professionnelle des nuisibles, la gestion des risques posés par la végétation, la sylviculture, les terrains de sport et les plantes ornementales. » Selon un article de Bloomberg, le géant britannique Cinven aurait remporté la bataille pour l’acquisition de la branche de lutte antiparasitaire du groupe Bayer. Le rachat serait imminent.

Bayer Environmental Science, une vente peu surprenante…

La société allemande Bayer a annoncé en février dernier son intention de se séparer de son activité de lutte antiparasitaire. Elle fournit des biocides mais également un système de gestion numérique pour lutter contre les nuisibles. Bayer avec ce désinvestissement souhaite se concentrer sur sa division Crop Science (activités agricoles).

La branche de lutte antiparasitaire de Bayer vend également des produits pour les jardins, les terrains de golf, la foresterie, les parcs et les voies ferrées. Elle inclut des noms de marque tels que Ficam®, Maxforce®, Esplanade® et K-Othrine®.

La branche 3D avait précédemment suscité l’intérêt de prétendants, dont CVC Capital Partners, Apax ou Brookfield Asset Management Inc. mais sans succès.

Quel avenir pour Bayer ?

La firme londonienne Cinven opère dans plusieurs industries en Amérique du Nord et en Europe : service aux entreprises, grande consommation, industrie, services financiers, santé ou encore télécommunications.

Si la vente est confirmée, il s’agira de l’une des plus grosses acquisitions dans le milieu dans la lutte antiparasitaire.

Le média Bloomberg indique qu’un représentant de Bayer n’a pas pu immédiatement commenter la nouvelle. Cinven a quant à lui refusé de tout commentaire.

Ce rachat tomberait à pic pour Bayer. En effet, le groupe paie toujours le prix de son acquisition de Monsanto Co. en 2018 pour 63 milliards de dollars. Ce rachat a entraîné une avalanche de poursuites aux États-Unis de la part de quelque 125 000 plaignants accusant le désherbant Roundup® (à base de glyphosate) d’avoir provoqué leur cancer. Bayer s’est d’ailleurs engagé à verser entre 9 et 9,7 milliards d’euros aux plaignants.

Les actions de Bayer ont chuté de près de moitié depuis cette acquisition de juin 2018. L’action a de nouveau chuté de 3,3 % en début de séance lundi 29 février 2022. La valeur marchande de la société est donc désormais d’environ 50,4 milliards d’euros (56,3 milliards de dollars). D’ailleurs, Bayer devrait annoncer les résultats du quatrième trimestre d’ici peu.

 

Mais revenons-en à l’achat de Bayer Environmental Science par Cinven. Comme pour tous les accords, les pourparlers peuvent avoir du retard ou même échouer. Nous mettrons à jour les informations.

 

Source : Bloomberg News | Bayer Environmental Science

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
9
Bravo
7
Instructif
10
Intéressant
11

Découvrez aussi

commentaires clos