Environnement de travail

Le véhicule du professionnel 3D : les solutions d’acquisition

Webinar edialux le véhicule 3D

Le professionnel 3D a un outil de travail précieux : son véhicule. Il assure ses déplacements et sa sécurité. C’est également sa carte de visite car les clients s’attendent à une voiture propre, rangée et reconnaissable. C’est donc un élément de visibilité à ne pas négliger. D’après le webinar dispensé le 14 janvier 2021 par IZIPest (Romain Lasseur), Edialux (Jérôme Scharff) et Yooliz (Nicolas Fragne), voici ce que vous devez savoir sur les solutions d’acquisition de votre utilitaire.

En bref

  • Votre véhicule doit être à la bonne taille.
  • L’énergie dépendra des zones que vous couvrez et le nombre de kilomètres par jour.
  • Il faut désormais prendre en compte les zones à faibles émissions (crit’air).
  • Il existe plusieurs options d’acquisition et de financement : le crédit-bail, la location longue durée, l’achat, le crédit automobile, le leasing.
  • Des experts peuvent étudier votre situation et vous conseiller.
  • L’utilitaire du professionnel doit répondre à des exigences réglementaires. Des solutions pour intégrer l’aménagement particulier de votre véhicule existent.
  • Vous pouvez aussi intégrer dans votre financement des solutions de marquage publicitaire de votre utilitaire, ce qui sera bénéfique pour votre image. 

Visionner le Webinar ici

bouton de lecture vert

Critères pour une bonne acquisition de son véhicule

Le véhicule est un outil de travail mais également un outil de productivité. Le client attend une voiture propre, rangée et reconnaissable. En tout état de cause, il doit répondre à vos besoins et le choix se fera en fonction de vos activités, de votre organisation de travail et de votre lieu d’intervention.

  • Il est nécessaire que le véhicule ait la bonne taille. Vous devez donc faire l’inventaire des EPI et des produits que vous utilisez, indique Nicolas Fragne. 
  • Il faut aussi déterminer l’énergie en fonction de la zone où vous exercez votre activité : en zone urbaine ou en zone mixte. Les véhicules utilitaires aujourd’hui sont ouverts à la technologie hybride et certains sont aussi totalement électriques.
  • Il faudra donc prendre en compte le critère des zones à faibles émissions (ZFE), dans lesquelles plusieurs communes rentrent désormais. Les utilitaires anciens sont prohibés dans ces zones. Par exemple, à Lyon depuis le 1er janvier 2021, les utilitaires et véhicules professionnels ne peuvent plus rouler s’ils sont en crit’air 3. D’ici 2025, seul le crit’air 1 ou les véhicules électriques seront autorisés donc il faut anticiper cela.

Quelles sont les options de financements ?

Yooliz propose des solutions de leasing pour les véhicules professionnels. Il existe différentes options :

  • le crédit-bail
  • la location longue durée
  • l’achat
  • un crédit automobile
  • le leasing

Le véhicule est une dépense et non un investissement. Le véhicule choisi peut donc être neuf ou d’occasion. Le bon mode de financement dépend de votre usage, de la typologie du véhicule et de la structure de votre entreprise. Et en cas de difficultés ou si vous avez besoin de conseils, Yooliz vous accompagne dans cette étape.

D’après Nicolas Fragne, il faut réfléchir à votre utilisation si:

  • Vous venez de monter votre structure et que vous n’avez pas une grande visibilité et/ou capacité de financement, vous pouvez choisir un véhicule d’occasion de crit’air 2 par exemple.
  • Vous avez une visibilité sur le nombre de KM parcourus et sur l’état potentiel de restitution, vous pouvez choisir de la location longue durée qui financera l’usage de votre véhicule.
  • Vous le pouvez grâce à vos capitaux propres, vous pouvez autofinancer votre véhicule.
  • Vous pouvez emprunter directement au près d’une banque et effectuer un crédit classique mais il faut bien définir avec votre banquier, le crédit le plus adapté à votre situation.

Vous voulez acheter votre véhicule

Selon Nicolas Fragne, cette solution est en déclin. Avec l’autofinancement, vous payez comptant. Vous perdez vos capitaux propres et votre trésorerie potentielle. Cet investissement sera inscrit à l’actif en immobilisation de votre bilan.

L’autre solution est de faire un emprunt. Pour l’obtention d’un crédit, il faut définir avec le banquier le crédit le plus adapté à votre situation car la signature d’un contrat de prêt vous engage.

Dans la comptabilisation de votre compte de résultat, vous allez reporter les charges et les intérêts de cet emprunt ainsi que l’amortissement.

Le bilan de votre société fera figurer un véhicule qui compte dans vos immobilisations et donc dans l’endettement de votre société.

Vous voulez louer votre véhicule

Il y a deux grandes possibilités. D’abord, le crédit-bail – ou leasing – permet de verser un loyer mensuel avec un promesse de vente en fin de crédit. Le véhicule a une valeur de rachat à la fin. Le crédit-bail dure 3 à 5 ans. Les options varient de 1 à 15 % de l’investissement de départ. Cette option est la meilleure si vous avez une grande incertitude sur le kilométrage et sur l’état de restitution.

Si a contrario votre business est plutôt établi, que vous savez à 10 ou 15% près votre kilométrage annuel, que vos collaborateurs respectent leur outil de travail, vous devez regarder de près la location longue durée (LLD). Elle vous permet d’avoir une charge de remboursement moindre. A la fin de la période fixée, vous restituez le véhicule. Les mensualités dépendent de la valeur du véhicule, de la durée du contrat et du kilométrage prévue. 

Ces solutions n’ont aucun impact sur votre bilan ou compte de résultat contrairement aux autres options possibles. D’autre part, vous externalisez le risque d’actifs. Cela signifie que quoi qu’il arrive, vous payez vos mensualités et à la fin du contrat vous rendez le véhicule. 

Ne faites pas des choix par conviction, faites plutôt appel à des experts qui sauront vous conseiller sur les bons choix en fonction de votre situation. Les grandes entreprises sont à 90 % en LLD. Plus l’entreprise est petite, plus elle a recours à l’achat de véhicules neuf ou d’occasion.

L’aménagement intérieur du véhicule

Votre véhicule est votre atelier, votre outil de travail. Il est donc nécessaire d’avoir un véhicule avec un aménagement adapté (cloison étanche, doubles grilles, bacs étanches, bac de ramassage).

Il faut savoir qu’on peut inclure cet aménagement dans un contrat LLD. Vous allez ainsi forfaitiser votre financement de la manière globale. Dans le contrat cet aménagement est démontable. On le rajoute dans le financement, comme un accessoire. Ensuite, vous devenez propriétaire de cet aménagement qu’on peut réinstaller sur différents véhicules.

En partenariat avec la société SD SERVICES, Yooliz propose des véhicules et utilitaires neufs ou d’occasion aménagés spécifiquement pour les métiers d’hygiène et de prévention. Il s’agit d’aménagements types : double plancher, cloison étanche, kit de fixation, aérateur électrique, double aération etc. Il est possible d’intégrer également vos besoins particuliers comme des bacs, des accessoires… 

Ces aménagements type hygiène et prévention Certiphyto coûtent entre 1975€ et 2500€ en fonction de la taille du véhicule. Non seulement vous gagnez en productivité mais c’est plutôt rassurant pour le client. Cela renforce votre crédibilité et votre professionnalisme. 

Vecteur d’image et de communication

Le véhicule est un vecteur d’image et de communication, il faut donc prendre son de l’image de votre véhicule et votre aménagement. Yooliz peut inclure cela dans la location ou l’achat de votre véhicule.
A la fois vous donnez confiance avec un véhicule propre et c’est un outil de publicité que vous devez utiliser. Cet aspect peut s’inclure à votre crédit-bail ou LLD.  

Source : IZIPest | Edialux | Yooliz

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
10
J'adore
16
Etonnant
4

Découvrez aussi

commentaires clos