Produits

HARMONIX® Rodent Paste: Nouvelles options de contrôle avec le cholécalciférol

Packaging Harmonix rodent paste
Conditionnement Harmonix rodent paste

Le cholécalciférol est une substance naturelle bien connue ayant un potentiel rodenticide. Comme ce n’est pas un anticoagulant, le cholécalciférol est pleinement efficace contre les rats et les souris résistants à la warfarine. Les anticoagulants très puissants tels que la diféthialone et le brodifacoum agissent également contre les rats et les souris résistants. Cependant, ces principes actifs forment des résidus dangereux et persistants pour les animaux non ciblés tels que les hiboux et les belettes, c’est pourquoi leur utilisation est de plus en plus restreinte. Dr. Stefan Endepols explique ci-dessous les avantages du cholécalciférol et les différences avec les appâts anticoagulants.

Haute efficacité, peu de résidus et gestion de la résistance

Le cholécalciférol est également connu sous le nom de vitamine D3 , un micronutriment trop souvent carencé dans l’alimentation humaine. Ceci est essentiel pour le métabolisme du calcium, mot-clé ostéoporose. Surdosage sévère, ce qui est difficilement possible avec des compléments alimentaires et diététiques, mais avec le dosage utilisé comme rodenticide, la substance conduit à une concentration fortement accrue de calcium dans le sérum sanguin. Cela entraîne des dommages dans les tissus mous et flexibles tels que les artères et les reins.
En raison de ce mode d’action, il ne faut pas s’attendre à ce que la résistance aux anticoagulants ait une influence mesurable sur l’efficacité du cholécalciférol. Des tests en laboratoire et sur le terrain correspondant confirment cette efficacité illimitée. Entre autres, des rats ont été testés avec les marqueurs de résistance Y139C (souche résistante à Westphalie) et L120Q (sud de l’Angleterre, Berkshire). Les deux souches ne peuvent pas être combattues avec la bromadiolone et le difénacoum. Comme prévu, la pleine efficacité a également été confirmée chez les souris domestiques des souches les plus résistantes.

 

graphique harmonix

Avec le nouvel appât Harmonix, il existe donc un outil important dans la gestion de la résistance qui peut être utilisé en conséquence, c’est-à-dire à l’extérieur ! Les anticoagulants de deuxième génération Difenacoum et Bromadiolone peuvent également être utilisés. Cependant, ils ne sont pas efficaces contre les souches résistantes et forment des résidus persistants, dont l’effet a été largement rapporté et publié, notamment avec les bromadiolones. Le comportement des résidus et le risque potentiel d’intoxication secondaire par le cholécalciférol ont été étudiés en Nouvelle-Zélande, où l’ingrédient actif est largement utilisé dans certains cas. Un danger important pourrait être exclu.

 Large gamme d’utilisation

Le cholécalciférol est un rodenticide puissant et donc également dangereux pour les animaux sauvages et les animaux domestiques, par exemple les chiens. Le traitement des intoxications est ici plus difficile et plus long qu’avec les anticoagulants, car il n’y a pas d’antidote. Une attention particulière doit donc être portée aux appâts inaccessibles aux chiens! Cependant, comme les anticoagulants très puissants en particulier, le cholécalciférol n’est pas persistant et ne s’accumule pas ! Le risque environnemental via la chaîne alimentaire, c’est-à-dire pour les hiboux, les oiseaux de proie, les renards, etc., est donc estimé comme relativement faible. Pour le professionnel formé ou l’utilisateur averti, il est donc permis d’utiliser le produit à l’extérieur autour des bâtiments, dans les terrassements de rats, et même dans des espaces ouverts, tels que les décharges.

L’appât contenant du cholécalciférol peut également être utilisé dans l’appât permanent indépendamment de l’infestation, à condition que le risque particulier d’une infestation potentielle par des rats et des souris pour la santé humaine ait été confirmé et documenté par des experts. Par rapport aux solutions existantes pour cela, un principe actif non persistant et non bioaccumulable est alors disponible qui est également pleinement efficace contre les souches résistantes et ne favorise pas la propagation de la résistance aux anticoagulants.

Effet Stop-Feeding – un avantage décisif

Même si un appât de cholécalciférol ne semble pas différent d’un appât anticoagulant, le déroulement du combat n’est comparable qu’au début. Et voici la clé du succès : Cela ne se produit qu’après une bonne et rapide acceptation de l’appât ! L’agent de lutte antiparasitaire doit préparer et commencer l’appâtage en conséquence avec soin. Car le cholécalciférol provoque une forte diminution de l’appétit à doses toxiques, quasi anorexie, appelée ici «effet d’arrêt de l’alimentation». Cela se produit après deux jours, même avec un dosage sublétal. Ensuite, les animaux peuvent récupérer et arrêter de manger l’appât.

Si de bons résultats de contrôle peuvent être obtenus avec des anticoagulants même si l’appâtage est insuffisant au début, en ajoutant plus et en installant des points d’appât supplémentaires, tout doit être en ordre avec le cholécalciférol dans les premiers jours de contrôle. Une analyse approfondie de l’infestation et un appâtage complet sont donc obligatoires !

Dans une certaine mesure, cet effet physiologique sur le comportement des animaux conduit à la préparation la plus approfondie au contrôle par l’utilisateur compétent. Cet effort supplémentaire est récompensé : la diminution rapide de la quantité de nourriture consommée (voir processus de contrôle, Fig. 1) se traduit par une consommation d’appât plus faible pendant le contrôle. C’est souvent moins de la moitié par rapport aux appâts avec d’autres ingrédients actifs. Cela économise des coûts et réduit les dangers potentiels. Seul le début du combat doit bien se passer. L’appâtage complet et abondant de la zone infestée doit être vérifié dans les deux premiers jours et complété si nécessaire.

Si cette particularité, qui réside dans la nature du principe actif, est observée, l’utilisateur dispose d’un puissant rodenticide avec une large gamme d’applications comme expliqué dans le  Webinar Harmonix Rodent Paste/

A la suite de ce webinar, Bayer vous propose un retour sur les questions posées lors de la présentation de leur produit Harmonix Rodent Paste

Une contribution du Dr. Stefan Endepols (Bayer CropScience). Source : https://www.environmentalscience.bayer.de/harmonix-paste-with-cholecalciferol

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
4
J'adore
5
Etonnant
0

Découvrez aussi

commentaires clos