Désinsectisation

Comment traiter le bois contre le capricorne ?

Insecte larve capricorne sur bois de chêne
©souny

Classés parmi les insectes à larve xylophage, le capricorne des maisons est un redoutable ennemi pour les bois d’œuvre. Sa larve gourmande crée des galeries dans les bois résineux et les fragilise. Difficile à détecter par un simple néophyte, on découvre sa présence dans le cadre d’un diagnostic parasitaire. Wilfried Pernez, président de Le Goff BTR en Bretagne, nous livre quelques informations sur l’insecte. Il explique notamment pourquoi il est judicieux d’y porter une attention particulière et comment traiter le bois contre le capricorne.

Capricorne des bois : avant le traitement, un peu d’entomologie

On l’appelle capricorne des maisons, ou encore capricornes des bois. L’insecte qui nous intéresse est le Hylotrupes bajulus. Cet insecte coléoptère Cérambycidés est aussi appelé longicorne.

Capricorne des bois

©BTR

La taille du capricorne des bois se situe entre 10 et 20 mm. Sa larve mesure, quant à elle, aux alentours des 20/30 mm. Le corps de l’insecte est noir, dur et brillant. Ses antennes sont longues : elles peuvent atteindre une longueur de 30 mm ! La différence avec le capricorne du chêne réside dans sa massue antennaire plus courte.

Hylotrupes bajulus est classé parmi les insectes xylophages – qui se nourrissent de bois. C’est par ailleurs la larve qui est xylophage. Cette dernière consomme le bois et l’affaiblit considérablement en creusant des galeries. Une fois arrivé à l’état adulte, le coléoptère ne vit que quelques semaines. Il se consacre alors à la reproduction : la ponte des œufs dans le bois endommagé ou décomposé, mais aussi dans le bois sain !

Ceci explique pourquoi la lutte contre ce type de coléoptère est très importante. Si nous n’intervenons pas pour traiter le bois contre le capricorne, ce dernier pourrait causer des dommages considérables à nos constructions.

Écouter également : [Podcast] Mérule : ce champignon qui vous pourrit la vie

Capricorne des maisons : connaitre son cycle de vie

En tant qu’insecte, le capricorne des bois a un cycle de vie relativement court d’environ 3 semaines. Ce dernier débute en juin-juillet avec la ponte des œufs. Ceux-ci sont ensuite incubés pendant environ trois semaines, jusqu’à l’apparition des nymphes. Ces dernières deviendront adultes vers septembre-octobre.

Durée de vie des larves de Hylotrupes bajulus

La durée de vie d’une larve peut varier de 3 à 5 ans, même si elle peut aller jusqu’à 10 ans. En fonction de la température et du niveau d’humidité du résineux, elle peut se mettre en pause et réamorcer sa croissance à tout moment.

Larve de capricorne des bois

©BTR

Le coléoptère xylophage a donc deux périodes d’activité

  1. D’abord, entre juin et août, durant laquelle les œufs sont pondus et incubés
  2. Ensuite, de septembre à novembre, lorsque les nymphes deviennent adultes et s’accouplent.

Lire également : Que deviennent les insectes nuisibles en hiver ?

Ce que mange le capricorne des bois

La larve du capricorne est une larve xylophage. Cela signifie qu’elle se nourrit de bois, et en particulier de bois résineux. Voilà donc une bonne raison de traiter vos bois contre le capricorne.

Ceci explique pourquoi le capricorne des bois affectionne particulièrement les conifères : sapin, pin, épicéa, mélèze, qui sont les bois souvent utilisés dans la construction et en rénovation.

Les capricornes des bois s’accommodent notamment des bois ouvrés de construction. Ainsi les charpentes des maisons sont des vrais potentiels nids d’infestation. Bien que les bois de charpente soient généralement traités préventivement pour une période de 10 ans, il faut rappeler qu’un traitement de rappel doit être effectué tous les 20 ans. Ce traitement préventif pour la protection du bois permet de réduire les risques d’infestation.

Comment détecter le capricorne des bois

Pour pouvoir traiter le bois contre le capricorne des bois, il faut s’apercevoir de sa présence ! Et ce n’est pas chose aisée ! Contrairement aux vrillettes des bois qui laissent des traces de perforation sur les bois attaqués, les capricornes creusent des galeries pas toujours perceptibles. Ils creusent ces galeries dans le sens du fil du bois. A ce stade, il est souvent impossible de détecter la présence de larves dans le bois. Seul un œil aguerri pourra percevoir de légères boursouflures sur la surface du bois. C’est uniquement à la transformation de la larve en lymphe que l’insecte percera le bois.

Bois dégradé par des capricornes des bois

©BTR

C’est lors d’attaque de bois très conséquente par le capricorne que l’on pourra déceler une activité. Mais encore faut-il aller inspecter les combles de temps en temps pour s’en rendre compte.

Diagnostiquer, constater et traiter le capricorne des bois

Pour lutter contre les insectes à larves xylophages, il est nécessaire d’intervenir dès qu’on détecte leur présence. En effet, plus on attend, plus ils auront le temps de pondre leurs œufs et de faire des dégâts. Si vous pensez avoir trouvé de tels insectes dans votre maison, la première chose à faire est de faire appel à un professionnel. Celui-ci vous aidera à déterminer l’étendue de l’infestation et la nécessité ou non d’un traitement.

Il existe plusieurs solutions pour traiter le bois contre le capricorne, une fois sa présence confirmée. Mais la méthode de traitement la plus courante et la plus appropriée reste le traitement chimique à base de produits biocides. Ils sont généralement sous forme de liquide ou sous forme de gel et requièrent une habilitation technique pour leur diffusion.

Choisir un spécialiste de traitement, certifié CTBA+

Le traitement des bois est une opération délicate qui doit être confiée à un professionnel qualifié. Celui-ci saura évaluer l’étendue de l’infestation et appliquer la méthode de traitement la plus appropriée.

En France, seuls les professionnels certifiés CTBA+ (Certification Technique du Bois et de l’Ameublement) peuvent effectuer ce type de traitement. La certification CTBA garantit que le professionnel est formé et qualifié pour effectuer le traitement. Il leur est demandé d’ailleurs de valider tous les 5 ans leur certificat biocide.

Ce professionnel certifié sera en mesure de vous proposer un traitement pérenne et garanti.

Un référentiel pour un traitement efficace et pérenne

Ce référentiel est accessible sur le site internet du CTBA. Il définit les différentes étapes du traitement, de la détection des insectes à l’application du traitement.

La procédure de traitement décrite dans le référentiel CTBA+ est la suivante :

  • Inspection du bois et des alentours
  • Préparation du site avant traitement
  • Bûchage des parties les plus atteintes (chevrons, pannes…)
  • Dépoussiérage de tous les bois
  • Pulvérisation de tous les bois (gel ou liquide)
  • Injection des pièces de bois de grosses sections et des abouts de poutres
  • Remplacement des bois dont l’intégrité structurelle est trop atteinte
  • Moisage des pièces de bois impossible à remplacer
  • Application du traitement (diffusion et injection)
  • Suivi après traitement

 

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
21
Bravo
18
Instructif
20
Intéressant
15

Découvrez aussi

commentaires clos