DératisationInternational

Pièges à glu et bien-être animal : le Royaume Uni prend des mesures

©Pissanu

Le Royaume-Uni a dévoilé son tout premier plan d’action pour le bien-être animal. Avec des mesures visant directement l’utilisation des pièges à glu, la lutte antiparasitaire est concernée. Pas en France direz-vous… Si elle n’est plus européenne, notre voisine l’Angleterre garde une influence de taille.

Pièges à glu et bien-être animal : une question qui fâche

Entre autres choses, le plan d’action promet de soutenir une législation visant à restreindre l’utilisation des pièges à glu pour la lutte antiparasitaire. La BPCA (le syndicat britannique des entreprises de lutte antiparasitaire) a immédiatement relayé le communiqué de presse du département de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales (Defra). C’est George Eustice, membre du parlement du Royaume-Uni chargé de l’Environnement, qui a lancé le 12 mai 2021 le plan d’action.

Le plan d’action pour le bien-être animal s’appuie sur la reconnaissance que les animaux sont sensibles. Il s’engage ainsi envers une série de nouvelles mesures de bien-être pour protéger les animaux de compagnie, le bétail et les animaux sauvages.

Le plan d’action stipule notamment : « Nous chercherons également à restreindre l’utilisation de pièges à glu comme moyen de lutte antiparasitaire afin de nous assurer que les rongeurs sont mis à mort de façon humaine. Les pièges à glu peuvent causer d’immenses souffrances aux rongeurs et aux autres animaux qui sont accidentellement victimes de leur utilisation ».

Aucun autre détail sur ce que pourraient être ces restrictions n’a encore été publié.

© BPCA (DR)

Restriction des pièges à glu : la position de la BPCA

La BPCA dit soutenir la restriction des ventes de pièges à glu au grand public. Cependant, elle se déclare farouchement opposée à une interdiction pure et simple. Ian Andrew, directeur général de BPCA, a déclaré :

« Bien évidemment nous soutenons les objectifs du plan d’action de Defra visant à renforcer l’engagement du Royaume-Uni en faveur du bien-être animal. Cependant, les pièges à glu sont un outil essentiel. Avec cet outil, les professionnels de la lutte antiparasitaire protègent la santé publique lorsque tout le reste échoue ou que le temps presse. En définitive, c’est la dernière ligne de défense pour certaines personnes parmi les plus vulnérables de notre société.

« Nous continuerons à parler à Defra et à préconiser fermement que les entreprises membres de la BPCA aient toujours accès à ces outils. Nous indiquerons clairement que nous soutenons pleinement l’interdiction de la vente au grand public.

« Notre communauté est continuellement dégoûtée par les images d’espèces non ciblées capturées sur des pièges à glu ou de rongeurs qui souffrent à cause des utilisateurs non formés. Les seules mains sûres pour utiliser un piège à glu pour rongeurs sont celles d’un professionnel de la lutte antiparasitaire qualifié.

« Nous continuerons à représenter les membres. Et nous veillerons à ce que Defra tienne compte des implications de santé publique de son plan d’action.

Munitions au plomb, collets et peines plus sévères

Plusieurs autres domaines mis en évidence dans le plan d’action peuvent également avoir un impact sur l’industrie de la lutte antiparasitaire. Il s’agit notamment de la restriction de l’utilisation ou de la vente de munitions au plomb et un appel à preuves sur l’utilisation de collets.

La question de la sensibilité animale est au cœur du rapport. Le plan du gouvernement pour s’attaquer aux problèmes de bien-être animal passe par des peines plus sévères et l’application de la criminalité contre la faune.

Bien-être animal : contexte de la position britannique

Comme vous le savez, depuis le Brexit le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne. Elle dispose de nouvelles libertés dont celle de renforcer ses normes sur le bien-être animal. Elle peut ainsi consolider sa position de leader mondial en matière de droits des animaux.

Lors d’une visite au Battersea Dogs and Cats Home (un service de secours animalier à Londres), George Eustice a déclaré que le gouvernement ferait un grand pas en avant en matière de bien-être animal. Ainsi, il reconnaitra officiellement les animaux comme des êtres sensibles avec un nouveau projet de loi.

Il a également déclaré que le Royaume-Uni est une nation qui aime les animaux. Ainsi, le pays sera le premier au monde à adopter des lois sur le bien-être animal.

Bien-être animal : qu’y a-t-il d’autre dans le plan d’action ?

Le manifeste interdira l’exportation d’animaux vivants destinés à l’abattage et à l’engraissement. Il interdit la détention de primates comme animaux de compagnie et adopte de nouvelles lois pour lutter contre la contrebande de chiots. Mais ce n’est pas tout. Ils seront le premier à protéger les espèces menacées d’extinction en interdisant l’ivoire et l’importation de trophées de chasse.

En tant que pays indépendant, ils sont désormais en mesure d’aller plus loin sur le bien-être animal, le gouvernement va notamment :

  • Interdire les colliers électroniques de dressage télécommandés
  • Réprimer la chasse illégale
  • Interdire la vente de foie gras
  • Interdire la vente d’ivoire, l’importation d’ailerons de requins détachés, l’importation de trophées de chasse d’animaux menacés d’extinction
  • Améliorer la politique agricole incitant les agriculteurs à améliorer la santé et le bien-être des animaux

Le gouvernement britannique souhaite offrir aux animaux les soins, le respect et la protection qu’ils méritent. A savoir :

  • Interdire l’utilisation de cages en batterie pour les poules pondeuses
  • Introduire de manière obligatoire la vidéosurveillance dans les abattoirs
  • Augmenter la peine maximum pour cruauté envers les animaux passant de six mois à cinq ans d’emprisonnement.

L’intégralité du plan d’action pour le bien-être animal est accessible ici (en anglais).

Vous pouvez rester au courant des dernières actualités sur la protection animale avec #ActionForAnimals.

 

Source : GOV.UK | BPCA

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
3
J'adore
3
Etonnant
0

Découvrez aussi

commentaires clos