Détection canine des punaises de lits

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Combien de temps peut travailler un chien détecteur de punaises de lit (combien d’appartements peut-il vérifier) ?

Réponse de l’expert Olivier Gremaud, de la société Cynoscan, formateur de chiens de travail pour la détection canine des punaises de lit.

Seul le conducteur de chien peut répondre à cette question. En effet, l’olfaction est une discipline très pénible pour l’animal, aussi bien physiquement que psychiquement. C’est une des raisons qui implique qu’une équipe est indissociable.

Comme un sportif, le chien travaille son endurance. Chaque individu aura une limite personnelle et comme chaque engagement est différent. Il n’y a pas de minimum ou de maximum.

C’est une des missions les plus importantes pour le conducteur de chien : la parfaite connaissance de son binôme. Il devra observer son binôme afin de reconnaître quand il a besoin de repos et combien de temps.

Deux chiens renifleurs sont plus efficaces qu’un ?

Olivier Gremaud : Un chien de détection s’utilise seul. Le cumul de chiens n’additionne pas la réussite, c’est-à-dire que deux chiens ne détectent pas mieux qu’un seul. Ce qui compte, c’est les compétences de l’équipe.

Un chien correctement formé va détecter son odeur de référence à 100% dans des conditions idéales. Sur le terrain, des pertes d’efficacité seront dues à la conduite du chien, à des éléments structurels ne permettant pas à l’odeur d’être détectée ou tout simplement à l’impossibilité pour le chien de scanner une zone à cause d’un meuble par exemple.

Le fait de multiplier les chiens ne permettra pas de résoudre ces problèmes. Il pourrait même en créer d’autres si par exemple les chiens marquent des zones différentes. Dans ce cas, lequel des deux a raison ?

Un contrôle visuel humain permet la découverte des punaises de lit dans 3 à 4 cas sur 10. Si on se base sur cette réflexion, 3 techniciens localiseraient les punaises de lit à 100%…

L’avantage d’avoir plusieurs chiens détecteurs de punaises de lit est de pouvoir continuer les inspections sans interruption en engageant un chien pendant que l’autre se repose. Par contre, cela augmente la difficulté de lecture des chiens car chacun est unique. L’humain devra avoir une grande capacité d’adaptation pour changer de chien régulièrement.

Combien de temps dure une inspection ?

Olivier Gremaud : La fouille d’un site va varier selon sa structure, son contenu, la température ambiante.

En moyenne, un chien fera le tour d’une pièce vide en quelques dizaines de secondes et le contrôle d’une pièce de 15m2 meublée normalement en maximum 5 min. L’acharnement (faire faire au chien plusieurs fois le tour de la pièce et recontrôler les mêmes zones) sur un site démotivera le chien.

La plus grosse difficulté pour un conducteur de chien est de faire confiance à son animal. Il aura donc tendance à relancer le chien pour se rassurer sur le fait que le marquage était vraiment justifié ou de faire refaire plusieurs fois le tour du site pour s’assurer que le chien n’a rien marqué car la pièce est saine.

Est-ce que les chiens peuvent détecter des punaises de lit au plafond ? Quelle est leur précision ?

Olivier Gremaud : Le réglage du niveau de précision de détection du chien sera propre à chaque team, voir propre à chaque formateur.

Le chien, lui, a des capacités de détection hors normes. Vous pouvez aussi bien lui apprendre à signaler un gibier à plusieurs centaines de mètres dans la nature, comme des molécules émises par une maladie (cancer, diabète, covid, etc.) sur un support stérile. Le réglage est donc dans l’apprentissage. Il faut définir des objectifs puis les retravailler chaque jour.

Avez-vous besoin d’un chien qui détecte une présence de punaises de lit dans un logement pour le traiter de manière globale en chimie ? Ou avez-vous besoin de connaître une zone bien définie pour un traitement ciblé par la chaleur ou le froid ?

Votre entrainement sera axé sur ces objectifs. La connaissance du chien et les entraînements fréquents permettront à l’humain de voir, d’après le comportement de son chien, la présence plus ou moins éloignée des punaises de lit. L’équipe pourra alors vous fournir un diagnostic correspondant à vos besoins.

Au niveau précision, elle sera variable selon les facteurs suivants :

  • le niveau d’infestation
  • la distance entre l’odeur et la truffe du chien
  • le déplacement d’air
  • le durée de présence de l’insecte (plus la punaise de lit reste au même endroit, plus elle émet d’odeur)
  • des répulsifs (imaginez respirer votre parfum parmi des oignons fraîchement coupés… vous n’allez pas insister)

©Cynoscan

Le prix du diagnostic est très élevé pour le temps passé dans le logement !

Olivier Gremaud : Au prorata du temps passé chez le client, cela peut donner cette impression.

Ce qu’il faut savoir c’est que cette discipline est très technique. Il ne suffit pas d’acquérir un chien formé et de le laisser seul faire le boulot… c’est un échec assuré !

Vous avez la formation de base, entre 4 et 6 mois, puis tous les jours des exercices à faire. Il faut ajouter les connaissances théoriques à acquérir, les soins du chien, sa nourriture, le véhicule correctement équipé et le matériel d’entrainement, les cours de perfectionnement et les stages, voire les certifications volontaires pour les plus pointus. Il faut également prendre en compte l’expérience, souvent en dizaines d’années, du conducteur qui se paie.

Toute votre expérience, le temps passé, 7 jours sur 7, pour arriver à faire une prestation de qualité va être inclus dans le prix.

A lire également :

0 %

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Hamelin.

Hamelin.info

Actualités, Décryptage, Portrait, Interview.. Accédez au meilleur de l’actu des 3D ! Alors on se tient au courant?

1 newsletter / mois, promis !
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Hamelin.