Romain Lasseur

Romain-Lasseur

Romain Lasseur, fondateur de deux sociétés : IZInovation et  IZIPest à Lyon.

Dans cette vidéo, Romain Lasseur présente IZIPest & IZInovation, basées à Lyon. Fort d’une expertise scientifique et technique dans les espèces envahissantes (rongeurs, insectes, volatiles…), les deux entreprises sont à la disposition des professionnels 3D (dératisation, désinsectisation, désinfection). IZIPest propose formations (Certibiocide, Certiphyto, techniques), audits et diagnostics aux professionnels. IZInovation accompagne les fabricants.

Romain Lasseur… Faisons connaissance !

Bonjour à toutes et tous, je m’appelle Romain Lasseur, je suis docteur en toxicologie animale et en écologie animale. Et je suis par ailleurs fondateur de deux sociétés, la société IZInovation et la société IZIPest. La société IZInovation, elle s’attache à développer de l’innovation dans la filière 3D au niveau international, c’est-à-dire qu’on accompagne les fabricants à développer de nouvelles méthodes alternatives, et notamment à prendre le chemin du biocontrôle. IZIPest héberge un centre de formations qui propose aux prestataires 3D, professionnels du pest control, des formations réglementaires, le Certibiocide et le Certiphyto, mais également une montée en puissance des techniciens au travers de formations techniques avec des thèmes très variés comme les rongeurs, les insectes, les pigeons, la création d’entreprise dans le monde de la 3D et la performance commerciale et managériale des entreprises 3D. C’est un point très important. On a à cœur de garder notre place de leaders à la fois dans l’innovation au plan international et dans la formation technique 3D dans la filière française.

Romain Lasseur, quelle est ta vision ?

Alors, si je dois résumer ma vision… Premier point, c’est la forte dynamique des espèces animales envahissantes. On s’aperçoit que les mouvements d’introduction de nouvelles espèces s’accélèrent. Et on voit bien que dans notre quotidien, et encore plus demain, on a de plus en plus d’espaces couverts par ces espèces animales envahissantes. Et localement sur des territoires, on s’aperçoit que la densité des espèces a plutôt tendance à augmenter, ce qui fait que le besoin de recours à la profession 3D, au pest control, est de plus en plus important. Deuxième point, la société qui change. Les changements sociétaux sont de plus en plus rapides, de plus en plus brutaux. Et des maîtres mots s’imposent aujourd’hui comme l’environnement, la biodiversité, la souffrance animale, l’animal en ville, qu’il soit domestique ou qu’il soit sauvage… Et c’est important d’avoir ce point, sociologiquement, en tête, dans la manière dont on va développer les solutions demain. Parce que les exigences vis-à-vis des produits qui sont utilisés par les techniciens vont être encore différentes demain des exigences qui nous sont posées aujourd’hui sur les produits. Et c’est la raison pour laquelle on a choisi d’accélérer notre développement dans l’innovation de méthodes alternatives et dans le biocontrôle.

Et ta mission chez IZIPest IZInovation ?

Les deux principaux axes des missions qu’on se pose chez IZInovation et chez IZIPest, c’est d’abord l’axe d’accompagnement des fabricants pour accélérer leur positionnement dans les méthodes alternatives et dans le biocontrôle. Et il est vrai que pour prendre ce virage technologique vers une chimie plus verte, vers une chimie alternative, ou vers du biocontrôle, il y a une vraie nécessité de s’adresser à des sociétés comme les nôtres qui restent des petites sociétés agiles et qui sont des vecteurs d’innovation et des accélérateurs d’innovation. Notre autre sujet de travail, c’est la montée en compétences des professionnels sur le terrain en leur proposant des formations de qualité Certibiocide Certiphyto, qui sont nécessaires au métier, et un certain nombre de formations facultatives, comme des formations techniques sur plein de thèmes : les rongeurs, les insectes, les pigeons, la punaise des lits, mais également une montée en compétences sur le plan managérial et commercial, mais également un accompagnement à la création d’entreprise, qui est un point très important dans notre métier.

Quels sont les 3 métiers chez IZIPest IZInovation ?

Si maintenant j’analyse la manière dont on va décliner ces deux missions en métiers opérationnels chez nous, notre quotidien se concentre sur trois principaux métiers. Innover, ça signifie avoir des idées en connaissant bien le marché. Donc analyse du marché, avoir des idées innovantes, créatives et les mettre en application sous forme de projet qu’on propose à nos partenaires industriels. Notre deuxième métier, c’est tester ces solutions-là, de manière indépendante puisque nous sommes une des principales plates-formes d’essais au laboratoire et en conditions réelles des produits biocides, raticides, insecticides, désinfectants, au niveau international. Tester pour avoir une image juste techniquement du produit, ce qui nous permet ensuite de mieux parler de ces produits-là. Et enfin, concentrer notre métier sur la montée en compétences des applicateurs. Plus les applicateurs seront formés, plus ils seront aptes à comprendre la manière dont les méthodes de biocontrôle et dont les méthodes alternatives doivent être utilisées pour être efficaces.

Quoi de neuf, docteur Lasseur ?

Rapides actus 3D… Alors, rapides actus 3D, cette dernière année, il y a l’interdiction de l’appâtage permanent, qui a fait beaucoup de vagues, qu’à titre personnel je considère plutôt comme une opportunité qu’une contrainte dans le marché parce qu’elle va forcer les opérateurs à s’adapter, ce qui est une très bonne chose. Deuxième actu, la formation punaise des lits puisqu’il y a une convention qui a été signée entre la CS3D et le ministère du logement, qui propose aux prestataires une formation technique d’une journée, labellisante, que chez IZIPest on appelle le Certi’Punaise, qui est une formation labellisante pour les professionnels pour mieux comprendre la biologie des punaises, mieux préparer ses chantiers et être plus efficace dans la régulation de cet insecte qui devient problématique en France. Troisième actu, ma nomination au board scientifique de l’association européenne des professionnels de la 3D, qu’on appelle le CEPA. Plutôt content d’amener mon expertise sur les rongeurs et les insectes d’un point de vue scientifique. Et d’ailleurs, ça se traduit par la mise en œuvre notamment d’un projet à l’échelle européenne pour tenter de démontrer que ce qu’on appelle l’Integrated Pest Management* est une approche intéressante pour une gestion durable des rongeurs en ville par rapport à des méthodes classiques d’utilisation de produits biocides tout simplement. Quatrième actu, notre Émission 3D. On est fiers d’avoir créé notre première Émission 3D qui a la vocation effectivement de créer la communauté des applicateurs 3D, qui ont largement participé à cette première émission et puis de prendre part à l’animation de cette communauté en amenant de l’information, en faisant venir des experts, en faisant venir un petit peu les personnes leaders de cette filière-là en France. Et donc, c’est un rendez-vous qu’on va se fixer maintenant une fois par mois, un rendez-vous détendu. Mais ce sera un rendez-vous de professionnels pour les professionnels. Et on est hyper ravis d’avoir mis ça en place. Et c’est que le début. Cinquième actu, fier d’avoir fondé le réseau CLEAN, qui est le réseau des élus engagés pour la santé publique avec mon ami Geoffroy Boulard, maire du 17e arrondissement de Paris, en binôme. Il nous paraissait important de créer ce réseau pour faire en sorte que les grandes métropoles et que les villes qui voulaient se bouger sur la santé publique puisse avoir un écho et un lieu de rencontres, un lieu d’échanges de bonnes pratiques et de petits trucs du quotidien pour faire en sorte que ces élus, qui effectivement ne pêchent pas pour l’électoralisme environnemental, puissent avoir conscience de l’impact que les espèces animales envahissantes peuvent avoir dans le quotidien des citoyens, que ce soit sur le plan sanitaire, sur le plan économique ou du dérangement. Donc c’est vrai que plutôt fier d’avoir initié ce mouvement, qui est un mouvement indépendant bien sûr et uniquement dédié aux élus, pour lesquels j’apporte toute mon expertise sur les espèces animales envahissantes.

Si tu devais jeter une bouteille à la mer…

Mon souhait ? Si j’avais une bouteille à jeter à la mer ? Pouvoir continuer à mettre ma passion au service de cette communauté 3D, j’adore. C’est un secteur que j’adore. Je suis un vrai passionné. Je suis entier. Beaucoup de gens le savent. Pouvoir continuer à contribuer à ma manière à cette communauté 3D, à la fois à l’échelle internationale comme je le fais au CEPA, à la fois à l’échelle française comme j’essaie de le faire avec l’Émission 3D. Donc ouais, on essaie d’amener des choses innovantes. On essaie de faire bouger les choses à notre manière. Mais c’est un vrai signe de notre passion pour ce métier-là et je pense que c’est que le début de notre aventure. Ouais, parce que finalement, quand je regarde ça, je suis un vrai passionné de santé publique, je suis un vrai passionné de tous ces métiers qui vont au contact de ces espèces animales envahissantes. Moi-même, j’y vais très souvent. Et je suis plutôt fier de ce métier qui est à mon avis pas encore assez mis en lumière par rapport à son apport en termes de santé publique au quotidien pour les gens, qui malheureusement ne s’en rendent pas du tout compte, ou s’en rendent compte malheureusement quand ils ont à faire face à un gros problème d’infestation de punaises de lit ou de frelons asiatiques. C’est malheureusement assez réducteur par rapport à l’apport de ce métier dans le quotidien. Donc oui, plutôt fier, fier de participer à cette communauté de la 3D en France et à l’international, fier de faire cette Émission 3D. Et plutôt très content de réfléchir au quotidien, comment et quelle forme doit prendre ma contribution dans cette filière 3D à l’échelle internationale et à l’échelle, à l’échelle française tous les jours.

Vous pouvez aussi retrouver l’interview vidéo sur notre chaine Youtube ici.

*Integrated Pest Management = gestion intégrée des nuisibles

A lire également :

0 %

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Hamelin.

Hamelin.info

Actualités, Décryptage, Portrait, Interview.. Accédez au meilleur de l’actu des 3D ! Alors on se tient au courant?

1 newsletter / mois, promis !
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Hamelin.