Tiques : prévention de la maladie de Lyme

Tiques
Publicités
bannière podcast rat

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Accueil » Insectes piqueurs » Tiques : prévention de la maladie de Lyme

Cette année, j’ai commencé à entendre parler du virus Powassan. S’agit-il d’un nouveau virus transmis par les tiques dont je devrais m’inquiéter ?

Réponse de l’expert :

Au cours de l’année écoulée, les médias ont régulièrement parlé des tiques et des maladies qu’elles propagent. Cela s’explique par le fait que l’hiver chaud de cette année, associé à un printemps doux, a entraîné une plus grande abondance de tiques. 

Plus de tiques signifient un plus grand risque de morsures de tiques, et donc une plus grande probabilité de contracter des maladies transmises par les tiques comme la maladie de Lyme et le virus Powassan.

La maladie de Lyme se transmet aux humains par la morsure d’une tique à pattes noires infectée. C’est l’une des maladies transmises par les tiques dont on a le plus parlé au cours des dernières décennies, et pour cause. En 2020, 60 000 cas confirmés ont été recensés en France. 

Cette maladie peut être dangereuse. Cependant, il existe des traitements qui peuvent permettre une guérison à 100 % s’ils sont administrés dans les premiers stades de la maladie.

Le virus Powassan est également transmis à l’homme par la morsure d’une tique à pattes noires infectée. C’est une maladie émergente en Amérique du Nord. Elle est beaucoup moins courante que Lyme, avec seulement 75 cas signalés aux États-Unis au cours des dix dernières années. 

Cependant, les risques sanitaires associés au virus Powassan peuvent être bien plus importants car il n’existe pas de traitement spécifique. Les personnes atteintes d’infections graves doivent souvent être hospitalisées. L’absence de traitement rend ce virus particulièrement dangereux. Mais il est beaucoup plus limité géographiquement que la maladie de Lyme. Les cas se situent principalement dans la région de la Nouvelle-Angleterre aux États-Unis. 

Services anti-nuisibles : quelles sont  les meilleures protections contre les tiques ?

Réponse de l’expert :

Les applicateurs hygiénistes de la lutte anti-nuisibles passent beaucoup de temps dans des zones où ils peuvent rencontrer des tiques lorsqu’ils effectuent des inspections extérieures et des traitements périmétriques. L’un des meilleurs conseils est de savoir où l’on peut s’attendre à trouver des tiques. Les tiques vivent dans des environnements humides, en particulier dans ou à proximité des zones naturelles boisées ou de mauvaises herbes.

On ne trouve généralement pas de tiques dans les pelouses bien entretenues et ensoleillées. Mais si vous vous aventurez dans les zones boisées et les zones d’écotone (zones de transition couvertes de mauvaises herbes où les bois et les pelouses se rejoignent), vous vous trouvez dans un habitat de choix pour les tiques. 

Comme les tiques peuvent transmettre un certain nombre d’agents pathogènes, dont le germe responsable de la maladie de Lyme, il est important de rester vigilant.

Conseils utiles pour le travail ou les loisirs :

  • Les produits contenant de la perméthrine tuent les tiques. La perméthrine peut servir à traiter les bottes et les vêtements. Elle peut rester protectrice après plusieurs lavages. Vérifiez l’étiquette et suivez attentivement les instructions.
  • Utilisez un répulsif contenant du DEET sur la peau. Les répulsifs contenant 20 % ou plus de DEET (N, N-diéthyl-m-toluamide) peuvent protéger jusqu’à plusieurs heures. N’oubliez pas que les répulsifs sont des pesticides. Suivez toujours les instructions du produit.
  • Vérifiez que vos vêtements ne contiennent pas de tiques et enlevez-les. Placez les vêtements dans un séchoir à haute température pendant au moins une heure tue efficacement les tiques.
  • Il a été démontré que prendre une douche dans les deux heures suivant le retour à l’intérieur réduit le risque de contracter la maladie de Lyme. La douche peut aider à éliminer les tiques non attachées et c’est une bonne occasion de faire un contrôle des tiques.
  • Vérifiez l’absence de tiques sur votre corps après un séjour à l’extérieur. Effectuez un examen complet du corps au retour de zones potentiellement infestées de tiques. Utilisez un miroir à main ou un miroir en pied pour examiner toutes les parties de votre corps. Vérifiez l’absence de tiques sur les parties suivantes de votre corps :
  1. Sous les bras
  2. Dans et autour des oreilles
  3. Intérieur du nombril
  4. Derrière les genoux
  5. Dans et autour des cheveux
  6. Entre les jambes
  7. Autour de la taille

A lire également :

0 %

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Hamelin.

Hamelin.info

Actualités, Décryptage, Portrait, Interview.. Accédez au meilleur de l’actu des 3D ! Alors on se tient au courant?

1 newsletter / mois, promis !
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Hamelin.