Actualités

Démoustication : quand et comment opérer ?

demoustication
@pixabay

Avec le retour de l’été, les moustiques font leur apparition, entraînant avec eux des risques de maladies potentiellement mortelles. La démoustication est donc un enjeu majeur de santé publique pour les particuliers et les entreprises.

Les risques sanitaires liés aux piqûres de moustiques 

Les piqûres de moustiques peuvent transmettre des agents pathogènes à l’origine de maladies telles que la dengue, le chikungunya ou le virus du Nil occidental. Même si la majorité de vos clients ne sont pas concernés par le virus du Nil occidental, les irritations dues aux piqûres de moustiques sont fréquentes.

Le rôle de la gestion des moustiques pour la santé publique

Le rôle crucial de la gestion des moustiques en matière de santé publique ne doit jamais être sous-estimé. Les moustiques sont des vecteurs de maladies transmises à l’homme. La prévention de ces maladies est donc un enjeu important de santé publique.

infographie montrant les familles de moustiques en france

En tant que professionnels de la lutte antiparasitaire, votre rôle est de protéger efficacement les populations contre ces maladies. Pour ce faire, vous devez mettre en œuvre des méthodes de lutte contre les moustiques efficaces et adaptées à la situation locale. Il est essentiel de comprendre la biologie et le comportement des moustiques, ainsi que les risques pour la santé publique, pour choisir les méthodes de gestion les plus appropriées.

Les méthodes de gestion des moustiques 

En France, les méthodes de gestion des moustiques sont variées et comprennent notamment :

  • La pulvérisation chimique, manuelle ou automatique, qui peut tuer les moustiques adultes ou inhiber leur capacité à pondre des œufs. Toutefois, cette méthode peut avoir des effets négatifs sur l’environnement et sur d’autres insectes non ciblés
  • Les pièges à œufs et les seaux autodisséminants, qui attirent les moustiques femelles gravides. Ces dispositifs attirent les moustiques avec un appât, les piègent et introduisent ensuite des régulateurs de croissance pour inhiber leur croissance et leur capacité à se reproduire.
  • Les traitements autonomes et combinés, qui peuvent maximiser l’efficacité de la lutte antiparasitaire contre les moustiques en utilisant une combinaison de méthodes adaptées à la situation spécifique.

Cependant, il est important de noter que toutes ces méthodes doivent être correctement appliquées pour être efficaces. Seuls des professionnels qualifiés peuvent contribuer à garantir que les méthodes de gestion des moustiques sont utilisées de manière efficace et appropriée. Ainsi, les risques pour l’environnement et la santé publique sont réduits au minimum.

Les précautions à prendre pour une gestion efficace des moustiques

Pour une gestion efficace des moustiques, il est essentiel de prendre des précautions importantes afin de s’assurer que les traitements sont effectués correctement. Il n’existe pas de méthode unique qui convienne à toutes les situations. Par conséquent, il est important de comprendre les spécificités de chaque situation afin de choisir les méthodes les plus appropriées.

Infographie montrant carte du moustique tigre

Si vous choisissez d’utiliser un pulvérisateur, il est essentiel d’utiliser la bonne quantité et de l’appliquer sur les zones appropriées.
Pour ce faire, il est nécessaire de : 

  • calculer avec précision les zones à traiter
  • lire attentivement les étiquettes des produits pour connaître la couverture par litre 
  • choisir le produit le plus approprié. 

Cela garantit l’efficacité du traitement sans compromettre la santé de l’homme et de l’environnement. Si vous décidez d’utiliser des dispositifs tels que des pièges à œufs ou des seaux autodisséminants, il est important de suivre les instructions du fabricant en ce qui concerne l’emplacement. Les pièges ne doivent pas être placés dans des zones exposées au soleil ou susceptibles d’être touchées par des enfants ou des animaux domestiques.
Il est recommandé de les placer à proximité des zones de reproduction des moustiques afin de maximiser leur efficacité.

Les équipements contre les moustiques

Pour lutter efficacement contre les moustiques, la plupart des entreprises utilisent des brumisateurs pour appliquer les insecticides. Ces brumisateurs peuvent être autonomes ou montés sur un souffleur de feuilles adapté. Les tuyaux d’alimentation sont montés près de l’embout pour une application plus précise. Cependant, de nouveaux appareils électriques sont désormais disponibles sur le marché pour remplacer ces brumisateurs traditionnels.

Brumisateur électrique contre les moustiques

Les nouveaux pulvérisateurs électriques sont conçus pour suivre le brouillard soufflé traditionnel ou pour changer la dynamique vers des techniques d’application plus précises. Ils offrent de nombreux avantages. Ces pulvérisateurs électriques sont : 

  • plus silencieux
  • émettent moins de gaz
  • plus légers 
  • ne nécessitent pas de mélanger chaque jour du carburant dans un bidon d’essence homologué. 

Par ailleurs, ils offrent une efficacité de traitement égale ou supérieure à celle des brumisateurs traditionnels.

De ce fait, l’introduction de ces nouveaux appareils électriques de démoustication  va certainement changer le paysage du matériel d’application pour les professionnels de la lutte anti-nuisibles. Ces équipements permettront d’améliorer l’efficacité de la lutte contre les moustiques tout en réduisant les nuisances sonores et les émissions de gaz.

 Cependant, il est important de noter que les professionnels doivent être formés et équipés pour utiliser ce nouveau matériel de manière efficace et en toute sécurité.

L’utilisation des régulateurs de croissance des insectes

En ce qui concerne l’utilisation des régulateurs de croissance des insectes dans la lutte contre les moustiques en France, les opinions divergent quant à leur efficacité. Bien que l’ajout de larvicides dans les zones de reproduction soit considéré comme une pratique de base pour un traitement efficace, l’ajout de régulateurs de croissance au réservoir d’insecticides semble inutile. 

moustique piquant une personne

Les données disponibles sont rares ou simplement insuffisantes pour justifier leur utilisation dans le cadre d’une pulvérisation mensuelle. En effet, l’application mensuelle d’adulticides interrompt le cycle de reproduction des moustiques de la même manière que le ferait l’ajout d’un régulateur de croissance.

Cependant, certaines questions se posent quant à l’utilisation des régulateurs de croissance. Par exemple, on peut se demander si l’intervalle d’entretien peut être prolongé au-delà d’un mois ou si les zones de reproduction particulièrement difficiles peuvent être gérées de manière efficace. 

Toutefois, ces cas ne semblent pas être la norme et l’ajout d’un régulateur de croissance peut augmenter le coût de l’application par rapport à l’intervalle d’entretien normal.
Il est donc important que les professionnels de la lutte anti-moustiques évaluent les avantages et les coûts de l’utilisation des régulateurs de croissance. Cette évaluation doit être faite avant de décider d’inclure ces régulateurs dans le programme de traitement.

Les tests à réaliser pour mesurer l’efficacité d’un régulateur de croissance

Si vous décidez d’ajouter un régulateur de croissance des insectes à vos traitements antiparasitaires, il est important d’effectuer des tests pour évaluer son efficacité. Il est également conseillé de demander  aux techniciens d’effectuer des itinéraires avec le mélange habituel, ainsi que des itinéraires sans. Il est ensuite nécessaire de suivre les demandes de service supplémentaires sur une période de 02 à 03 mois et de comparer les résultats.  Cela permettra d’évaluer si l’ajout du régulateur de croissance a eu un effet significatif sur la réduction des populations de moustiques. 

Les données relatives à l’efficacité des régulateurs de croissance dans le cadre d’une pulvérisation mensuelle sont rares ou ne sont tout simplement pas assez solides pour justifier leur utilisation régulière. Il est donc recommandé de ne pas ajouter de régulateur à moins que des résultats de tests concluants ne le justifient.

Enfin, le secteur de la lutte anti moustiques est en constante évolution. Si votre programme est immuable, il est peut-être temps de le moderniser. En prenant les précautions nécessaires et en utilisant l’équipement adéquat, vous pouvez protéger efficacement vos clients et leurs proches contre les piqûres de moustiques et les maladies qu’ils peuvent transmettre.

Source : GLEN RAMSEY, B.C.E, PCT Magazine.

Poursuivez votre lecture sur le même thème :

ÉCRIVEZ-NOUS !

 Avez-vous des nouvelles sur le secteur de la lutte anti-nuisibles que vous souhaitez partager avec nous? 

Sollicitez la rédaction :  communication@hamelin.info

Que pensez-vous de cet article?

J'aime
3
Bravo
2
Instructif
4
Intéressant
1

Découvrez aussi

commentaires clos